Devotion (2019)

Devotion méritait d'autant moins une censure qu'il n'a pas la portée historique et politique de Detention, le précédent jeu du studio taïwanais. J'aurais tout de même voulu me mettre en contact avec une représentation socio-culturelle exotique, qui avait l'air minutieusement écrite et mise en scène, mais les jump scares me sont trop désagréables.

Flower (2009)

Tant que le jeu ne cherchait pas à réenchanter-la-ville™ en versant dans l'iconographie manichéenne de la-nature-multicolore-triomphe-sur-l'industrie-noir-charbon, j'ai aimé virevolter d'une fleur à l'autre, guidée avec juste ce qu'il faut de douceur pour me sentir libre sans être perdue. L'accompagnement symphonique et ses motifs bucoliques, intégrés dans un design sonore d'une fluidité remarquable, amènent à des e…

Lux Æterna (2020)

C'est la moitié pénible de Gaspar Noé qui prédomine ici : non pas la fougue adolescente, mais l'ambition belliqueuse. La démarche artistique est ramenée à un jeu de pouvoir. Il faut glorifier les réalisateurs établis, projeter de la sagesse en pontifiant en lettres romaines, et écraser ces « morts-vivants » qui n'auraient pas les moyens ou l'envie de dominer la culture. Le reste, dialogues improvisés, split screens,…

Return of the Obra Dinn (2018)

Comme dans un parc d'attractions, tous les éléments de Return of the Obra Dinn sont au service du public. Les fragments de l'histoire éclatée s'emboîtent avec un déclic assez plaisant, mais l'absence de pièces supplémentaires sonne aussi un peu faux. Il y a conflit, ici, entre l'envie de fluidifier l'expérience ludique et le besoin de caractériser les personnages. Cet équilibre précaire se retrouve dans la résolutio…

Hylics (2015)

Sans le vouloir, Hylics soulève une question centrale pour une critique du surréalisme contemporain : quelle valeur donner au pur fait de surprendre ? Historiquement, le surréalisme se caractérise plutôt par une volonté de révéler. L'élément de surprise est un produit secondaire du processus d'excavation psychologique ; la confrontation délibérée avec le bon goût s'est même plutôt fânée dans l'émancipation du dad…

Demon's Souls (2009)

L'avatar de Demon's Souls n'a pas été conçu uniquement en tant qu'interface. C'est en premier lieu un corps, avec son occupation de l'espace et son inertie. Il faut se familiariser avec les capacités de déplacement limitées, évaluer le coût en temps de chaque attaque, déterminer les moments de liberté qui coïncident avec les ouvertures des ennemis. Cette approche bottom-up du modèle, pétri de complexité et ensuite m…

The Ego Tunnel (2010)

Dans le prolongement de L'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau, Metzinger entreprend de fusionner phénoménologie et neurosciences. Les outils qu'il propose pour appréhender la conscience unifient de façon enivrante mes ressentis individuels (quotidiens ou exceptionnels : rêves lucides et LSD notamment) ainsi que les résultats d'études médicales de plus en plus nombreuses (sur des cas pathologiques ou non). Ses…

Undertale (2015)

La mécanique de négociation qu'Undertale brandit en alternative aux combats est rien de moins qu'une escroquerie. Le jeu prétend s'affranchir de la violence des RPGs, mais dans la mesure où chaque discussion se déroule comme une énigme où il faut déjouer l'agressivité de l'adversaire, et qu'elle ne permet pas pour autant d'échapper aux phases de bullet hell, le problème est tout juste déplacé. L'affrontement reste a…

Vane (2019)

Le premier tableau de Vane est planant, rêveur. Un corbeau qui traverse le désert, d'une oasis ruinée à la suivante. Rien ne m'appelle. Ma présence n'est requise nulle part. Je peux découvrir ce monde, à la seule échelle de ma curiosité tranquille. Aucune interface, et aucun obstacle. Le temps ralentit. Le décor se dilate. Je se dissout. Hélas, la suite est une sortie de route, lente et inexorable. Le jeu se mue …

Shadow of the Colossus (2005)

Le problème est plutôt simple. Faute de connaître cette fille à ressusciter, ni d'avoir quoi que ce soit contre les créatures qu'on me dit de massacrer, l'écriture ne me fournit aucune motivation pour jouer. L'environnement est austère, éblouissant, hostile ; il me signifie constamment mon intrusion. Mon personnage est maladroit et malmené par ses proies ; chaque mise à mort pathétique l'enfonce un peu plus dans une…

Walden (1854)

Entre ma poursuite d'autonomie et ma croyance en le potentiel d'inspiration sans bornes de la nature, je me suis crue transcendantaliste pendant quelques années. Et puis j'ai voulu aller aux sources, et lire Thoreau. Ignorant comme je pouvais le moralisme pénible et le lyrisme abscons de sa prose, j'ai découvert un homme qui tuait l'ennui par le labeur, et dont les extases n'étaient pas moins arbitraires et éphémère…

Alundra (1997)

Nonobstant l'isométrie bâtarde qui épice certaines phases de plateforme, les motifs d'exploration et d'équipement qui animent Alundra poussent à le situer dans la lignée des jeux d'aventure à la Zelda. L'écriture, cependant, agit à un tout autre niveau, et rend l'expérience plus intense. L'anticléricalisme manifeste de l'intrigue forme déjà une distinction assez spectaculaire, et les relations composites qui soudent…

Hollow Knight (2017)

Nombreux sont les choix de conception qui m'ont fait crier au scandale, au premier rang desquels la collectionnite aigüe qui traverse le jeu : libérer les chenilles permet d'obtenir en récompense des artefacts rares à monnayer auprès d'un collectionneur dont l'argent permet d'acheter des charmes qui débloquent l'achat de supports de charmes qui facilitent l'accès à des boss optionnels qui permettent d'accumuler l'es…

What Remains of Edith Finch (2017)

Je ne m'attendais pas à retrouver si vite un visual novel qui capture autant mon attention que If Found..., et pourtant. Annapurna Interactive, l'éditeur des deux jeux, a clairement compris que l'intégration d'une histoire dans le média du jeu vidéo demande plus qu'une simple transposition cinématographique. Dans sa dimension interactive, What Remains of Edith Finch hérite de ces livres à cachettes, ces albums de je…

Petit traité sur l'immensité du monde (2005)

J'ai lu en diagonale la plupart des chapitres, c'était salement surécrit. Mais ça parlait de marche, de bivouac, de toiturophilie, avec des états d'esprit assez sincères. L'écriture est vraiment surchargée en figures de style, références semi-érudites, et namedropping des régions eXtRaOrDiNaIrEs qu'il a traversées... Mais c'est pas trop sa faute, il est né à Paris, maman médecin, papa journaliste, passage en khâgne,…

Le Loup d'or de Balolé (2019)

Une carrière de granit aux portes de Ouagadougou, au Burkina Faso. L'insurrection de 2014 n'a pas rendu le travail moins pénible. Hommes, femmes et enfants accomplissent des tâches éreintantes et dangereuses, en rêvant d'un futur meilleur. Une coopérative se forme, qui tente de s'émanciper des intermédiaires occupés à rabattre les clients (de riches propriétaires locaux). Mais le projet peine à décoller. L'éducation…

Vergot (2016)

Alex, la vingtaine, découvre son homosexualité. Son père, fidèle à la masculinité rurale, le rejette, tandis que son frère aîné tente de le soutenir. Il y a un conflit, de l'émotion, de la matière à film évidente... peut-être même trop facile. La jeune réalisatrice ne filme que les moments d'exubérance, avec des gestes esthétiques manifestes (même si assez faibles), et le documentaire ressemble souvent à une fiction…

My Marlboro City (2010)

Sur le talon de la botte italienne, le regard vers l'autre rive de l'Adriatique : Brindisi, ancienne plaque tournante du trafic de cigarettes, s'est lentement effondrée au tournant des années 90. La documentariste revient dans sa ville d'enfance, « qu'il faut avoir vécue soi-même, pour l'aimer tout aussi fort qu'on voudrait la quitter ». Quatre portraits, sur un mode choral, des survivants d'un marché qui s'est évan…

Bègue (2019)

Les déboires psycho-sociaux d'un jeune homme, on l'aura deviné, bègue. Le documentaire est moins archive qu'outil thérapeutique : il fournit une excuse pour se mettre en scène dans des situations qui provoquent le lien social et la communication (réciter de la poésie dans le métro, installer une table dans la rue pour faire du micro-trottoir, etc.) Cet affrontement forcé avec l'autre, ou plutôt, avec la peur de l'au…

Heaven's Vault (2019)

Sur la spirale d'Iox, Aliya Elasra est une post-doc en archéologie chargée par sa mentor de retrouver un chercheur qui n'a pas rempli ses imputations depuis deux mois. Aliya ne se fait pas prier, elle s'ennuie dans les bureaux de l'université, son kif c'est plutôt le voyage interplanétaire. Et puis si elle peut découvrir des artefacts qui l'aideront à comprendre le passé-oublié-condamné-à-être-revécu de cette civili…