Zama

un film de Lucrecia Martel (2018)

[lien IMDb]

Un calvaire fiévreux, qu'on pourrait comparer à Signes de vie ou bien Shotgun Stories pour sa représentation d'un désemparement oisif, mais qui trace en définitive sa propre voie singulière et mystérieuse. La lassitude et la complaisance se déchirent l'être social.