L'étrange couleur des larmes de ton corps

un film de Hélène Cattet, Bruno Forzani (2013)

[lien IMDb]

Cattet et Forzani proposent rien de moins qu'une déconstruction psychologique du giallo, sans rien sacrifier de l'intensité esthétique d'Amer. Avec Philippe Grandrieux, leur langage pulsionnel est un des très rares à me permettre d'approcher le cinéma autrement que par l'analyse sociale. Les images, captivantes, se doublent d'une puissance émancipatrice.