The Transcendental Object at the End of Time

un film de Peter Bergmann (2014)

[lien IMDb]

Le message porté par Terence McKenna ravive un humanisme profond qui fait défaut à l'époque contemporaine. Ce montage de 3h30, par contre, n'était pas le meilleur moyen pour le relayer : à l'échelle d'un documentaire, les sujets abordés sont trop nombreux, à peine articulés, et il eût fallu un minimum de commentaires en contrepoint.