Le monde du silence

un film de Jacques-Yves Cousteau, Louis Malle (1956)

[lien IMDb]

Qu'on excuse ou non l'équipage de la Calypso pour ne pas avoir développé de conscience écologique au début des années 50, il faut aujourd'hui avoir le cœur plutôt accroché pour voir ce jeune cachalot lacéré par le moteur du navire puis abattu au fusil, et ensuite ces requins allègrement massacrés à l'arme blanche. On en pardonnerait presque la séquence des tortues géantes prises pour des sièges ou des partenaires d'acrogym...

Bien que la mise en scène se veuille parfois comique, c'est malheureusement tout ce que je retiendrai du film, car les autres images des profondeurs marines, si elles pouvaient émerveiller il y a soixante ans, ont depuis été démocratisées par les documentaires télévisés. Ironiquement, à mesure que l'information est partagée, la nature se raréfie.